La Startup est dans le pré Lozère Occitanie 2018

La Startup est dans le pré Lozère Occitanie 2018

Postée le 02/07/2018

L’édition 2018 de « La Startup est dans le pré » a rassemblé 52 participants et 34 projets, objectif atteint pour les agences Lozère développement et AD’OCC co-organisatrices de l’opération avec Human Booster et Visionari, avec le soutien financier du Département, de la Région Occitanie /Pyrénées – Méditerranée et de l’Europe.

Pendant deux jours une centaine de participants de la région Occitanie, des régions voisines mais aussi de la région parisienne sont repartis tous très satisfaits de cette expérience enrichissante et formatrice. L’accueil et les encouragements de Christian HUGUET, Maire de Florac Trois Rivière, dès leur arrivée, ont contribué à la qualité du séjour des participants. Michèle MANOA, Conseillère départementale en charge de l’Attractivité était quant à elle, présente au côté des participants toute la journée du Vendredi pour les aider à ancrer leurs projets dans le territoire.

La Start up est dans le pré : 48 heures pour créer son entreprise
Pendant 48 heures, 52 concurrents dont 34 entrepreneurs en herbe, ont planché sur les 11 projets retenus par le jury. L’écosystème régional de la création d’entreprise et de l’innovation, ainsi qu’une dizaine de consultants les ont accompagnés avec bienveillance dans la constitution de leurs projets d’entreprises.

Le jury était composé : des représentantes des Présidentes des agences Lozère Développement et AD’OCC : Patricia Bremond représentait Sophie Pantel et Aurélie Maillols représentait Carole Delga, mais aussi des représentants des partenaires de l’opération, Chambre de Commerce et d’Industrie, Chambre de Métiers, Crédit Agricole, Crédit Coopératif, EDF Une Rivière Un Territoire  et de Romain Priot, dirigeant de moichef.fr, invité et grand témoin de l’édition 2018.

Les lauréats 2018

Première Lauréate, prix du Crédit agricole : Clarisse Hagege, avec le projet Pay & Act, la première application de paiement mobile qui récompense le consommateur responsable et qui augmente la rentabilité des distributeurs. Clarisse habite à Paris où elle travaille dans la finance et elle envisage de s’installer dans la région et pourquoi pas en Lozère. Elle a su fédérer autour d’elle de fervents équipiers.

Deuxième Lauréat, prix du crédit coopératif : David Suet, avec le projet UBIC, éco-lodge éphémère immersif en milieu naturel protégé. David Suet, concepteur d’espaces architecturaux mobiles, a rencontré Alice Collette, promotrice d’un modèle d’hostellerie éphémère immersive et Maxime Murat, énergéticien concepteur d’un modèle d’habitat autonome. Avec l’aide d’Olivia Charpentier et Sophia Kerrache, professionnelles du bien-être, ils ont formé l’équipe parfaite.

Troisième Lauréat, prix EDF, un territoire, une rivière : Jean-Marc Lacombe pour le projet ‘L’e-cave de Bacchus », automate et application intelligente pour dynamiser la vente des professionnels du vin. Jean-Marc Lacombe, dirige une entreprise en Aveyron et a été conquis lui aussi par le modèle de l’opération.

Un concours, tous gagnants

Déjà enrichis des outils méthodologiques de l’opération, les porteurs de projet inscrits au concours seront tous accompagnés par l’Agence AD’OCC. Ils pourront rencontrer un(e) chargé-e de mission basé-e sur un des onze sites de l’Agence, proche de chez eux. Les consultants Accenture Innovation sont également repartis riches de cette expérience.  Au départ curieux de découvrir les méthodes d’émergence de projet, ils ont vécu intensément les différentes étapes du concours. La qualité des projets de cette édition 2018 doit beaucoup à leur mobilisation. Elle doit aussi à l’alliance efficace entre les deux agences, Lozère Développement et AD’OCC, les cabinets Human Booster et Visionari. Ces quatre partenaires détiennent ensemble une recette efficace pour faire émerger de l’innovation en milieu rural qui a désormais fait ses preuves.

Plus d'info :